Tout sur la finance le monde de la finance de l'ombre

Catégorie : Entreprise / Le 01/10/2017

D’après le Fond Monétaire International (FMI), la finance de l’ombre continue à se faire de la place dans le monde de la finance et risque de causer des conséquences négatives sur l’économie mondiale si des dispositions ne sont pas prises dans le plus bref délai. C’est quoi ? D’où vient-elle ?

Définition simple

La finance de l’ombre ou « Shadow banking » regroupe des différents types de placements qui font de l’ombre aux dépôts bancaires. Dans la majorité des cas, ce type de financement est réalisé par des hedge funds, des banques d'affaires ou des fonds monétaires. Il faut comprendre qu’aucune réglementation bancaire ne soit soumise à ces différentes entités étant donné qu’elles ne collectent pas des dépôts. Les placements enregistrés au sein de ce système bancaire garantissent des bénéfices attrayants mais ils engendrent également de considérables risques aux investisseurs. Ce sont des opérations mises en place pour échapper aux règles trop ardues imposées aux banques classiques. D’après une étude menée récemment par la Banque centrale Européenne, la finance de l’ombre connait une hausse moyenne de 7% annuellement.

Origine de la finance de l’ombre

Bien que les américains insistent sur le fait que la finance de l’ombre gagne du terrain en Europe et en Asie, ils ont admis que ce système menaçant l’économie mondiale s’est développé aux Etats-Unis dans les années 90 avant de conquérir le vieux continent et le reste du monde.   La zone euro, la Chine et le Royaume-Uni sont les 3 grands acteurs dans la finance de l’ombre.

Selon les experts de la FMI, la finance de l’ombre peut être bénéfique pour certaines activités dans les pays émergeants. Toujours d’après ces experts, le fait de laisser libre cours à la finance de l’ombre pourra faire naitre une nouvelle crise financière encore plus destructrice dans le monde.